Comment surveiller sa prise de poids pendant la grossesse

L’équipe qui surveille votre grossesse sera rassurée de constater qu’à six mois, vous êtes dans la moyenne (comme 80 % des femmes enceintes), ce qui signifie que, pour vous et votre enfant, tout se passe bien et que votre alimentation est suffisamment équilibrée. On ne vous posera donc pas trop de questions. On vous proposera seulement du fer (nous verrons cela plus loin).

En revanche, si vous avez pris trop, ou pas assez de poids, l’équipe médicale de surveillance de votre grossesse pourra vous suggérer d’étudier votre alimentation plus en détail.

1.L’enquête nutritionnelle

Dans les deux cas, la meilleure façon d’agir est de rencontrer une diététicienne. Cette technicienne va vous poser des questions sur ce que vous avez mangé la veille ou depuis quelques jours. A partir de ces réponses, elle établira un diagramme où figureront la quantité de calories absorbées et l’équilibre entre les  différents types d’aliments.

Elle pourra aussi évaluer vos habitudes alimentaires pour l’apport des vitamines.

La diététicienne pourra trouver que vous mangez trop.

La ration calorique moyenne des femmes enceintes à 6 mois de grossesse est de 2 100 kilocalories par jour. Cela résulte de votre régime habituel – 1 900 kilocalories en France – que vous avez changé un peu – très peu – pour arriver à 2 100 kilocalories.

Si vous avez pris trop de poids et si vous avez l’habitude d’absorber dans votre alimentation quotidienne 2 500 kilocalories, on vous proposera de diminuer un peu vos apports.

Si la diététicienne a mesuré que vous mangiez plus de graisses ou de féculents que la moyenne, elle vous le dira et trouvera avec vous le moyen de réduire cet excès : un peu moins de fromages, un peu moins de viandes ou de charcuteries, un peu moins de pâtes ou de pommes de terre

Les sucres, les confitures, les fruits produisent par leur nature – sucres rapides — une accumulation plus rapide de réserves transformées en graisses que les sucres lents (pâtes, pain, riz) qui ne se détruisent que plus lentement.

Une petite modification de vos apports est souvent suffisante pour réduire votre excès de prise de poids et revenir dans la moyenne. Cette correction diminue le risque de très gros bébé (de quatre kilogrammes ou plus), dont l’accouchement est sans conteste plus difficile pour vous.

Si vous avez pris rapidement du poids, on vous demandera encore une fois s’il y a du diabète parmi les membres de votre famille, car il est vrai qu’avoir une tante ou une cousine diabétique augmente – sans que l’on comprenne bien comment – votre prise de poids, le poids du bébé à la naissance, et aussi votre propre risque de devenir diabétique.

Si vous n’avez pas pris assez de poids, on peut par l’enquête nutritionnelle découvrir que vous n’avez l’habitude d’absorber que 1 800 ou 1 700 kilocalories par jour. Ce n’est pas grave, cela explique votre faible prise de poids et l’absence de réserves accumulées ; cela augmente cependant le risque que l’enfant ne pousse pas de façon optimale dans l’utérus. Il va disposer de moins d’énergie venant de vous, sa croissance va ralentir et, à sa naissance, il sera moins grand et nettement plus maigre

 

2.Comment mesurer vos apports ?

Vous pouvez mesurer vous-même vos apports alimentaires en devenant consciente de ce que vous mangez vraiment et il est nécessaire, au moins pour quelques jours, de peser les principaux composants de vos repas, ou d’utiliser les tables des livres de diététique.

Vous pouvez faire un tel exercice avec l’aide d’une diététicienne dont c’est le métier. Elle sera en plus tout à fait capable de vous indiquer si votre ration en vitamines est suffisante, mais surtout elle vous aidera à apporter les correctifs voulus à vos habitudes.

Votre surveillance doit porter d’abord sur votre poids.

 

3.Surveillez vous même votre prise de poids

Il n’est pas nécessaire de vous peser chaque jour. En revanche il est conseillé de se peser une fois par semaine, à la même heure.

Vous pouvez alors établir votre poids idéal.

Les apports alimentaires seront adaptés à vos efforts de la vie quotidienne.

Vous pouvez suivre votre courbe de poids en utilisant un graphique :

  • Vous notez à gauche votre poids habituel avant le début de la grossesse.
  • Vous notez chaque semaine votre poids et tracez votre courbe.

Laisser un commentaire

*
Ajouter un nom d'affichage