Lait entier, pasteurisé

Durant la grossesse, il est important de faire la différence entre le lait entier, et le lait cru. Les femmes enceintes ne peuvent pas consommer de lait cru n’ayant subi aucun processus de stérilisation.

Qu’est-ce que le lait entier ?

Le lait est reconnu et consommé dans le monde entier en raison de ses nombreux nutriments. Le lait entier est un lait qui contient encore toutes ses matières grasses. Il est aussi particulièrement riche en vitamines liposolubles, qui sont les vitamines A et D.  La teneur en matière grasse peut être assez variable et dépend de plusieurs facteurs comme la race de la vache, son alimentation, son âge, la période de lactation ou la saison.

Le lait entier contient aussi des protéines et des sels minéraux. On le reconnaît souvent à son emballage ou à son bouchon rouge. Il est tout à fait possible de consommer du lait durant la grossesse. Le lait pasteurisé apporte de nombreux nutriments pour le fœtus et la mère. Cette dernière doit tout de même faire preuve de vigilance.

Les femmes enceintes devront être vigilantes

Le lait entier doit être consommé avec vigilance durant la grossesse. En effet, quelle que soit sa provenance, il doit toujours avoir subi un processus de pasteurisation et ne pas être cru. Cette technique de stérilisation est la seule capable de garantir que le lait ne présente aucune bactérie dangereuse pour la santé humaine.

Le lait cru, qu’il soit entier ou non, ne doit pas être consommé par les femmes enceintes. Il présente un risque de contamination à la listériose. Cela signifie donc qu’il est possible que la listéria soit transmise à la mère. En plus de provoquer de sérieux états grippaux à la mère, la listériose provoque des maladies graves chez l’embryon, et parfois même, une fausse couche.

Mozarella

Manger de la mozzarella durant la grossesse

À première vue, les aliments que nous avons l’habitude de consommer ne nous procurent aucun risque particulier. Cela à condition de les consommer sous une certaine fraîcheur. Or, parmi bon nombre d’entre eux, se cachent des bactéries et parasites qu’il vaut mieux éviter lorsque l’on attend un enfant.

La mozzarella, un fromage largement consommé

La mozzarella est en réalité un fromage à pâte filée originaire d’Italie. Elle peut être réalisée à base de lait de vache ou de bufflonne. La mozzarella di Bufala Campana, qui est produire en Campanie, en Italie, fait l’objet d’une appellation d’origine protégée.

La mozzarella est consommée aussi bien cuite, que crue et se trouve dans la composition de nombreuses salades, pizzas et pâtes. Elle constitue, au par ailleurs, un élément nutritionnel acidifiant. Le goût de ce fromage varie énormément en fonction de sa qualité, de sa provenance, ainsi que de sa méthode de fabrication (fermière ou industrielle).

Les risques de contamination à la listériose et comment y remédier

Une grande majorité des produits d’origine animale peuvent contenir des bactéries et parasites à l’origine de maladies. Ces dernières peuvent parfois causer beaucoup d’inconfort à une personne, mais peut s’avérer dramatiques lorsqu’il s’agit d’une future maman. La mozzarella, au même titre que tous les fromages contenant du lait, peut effectivement apporter la listériose à une personne, et donc à une femme enceinte. La listériose se manifeste par des maux de tête et de la fièvre, voire des troubles digestifs, après une période d’incubation de deux mois maximum.

La listériose peut causer de graves dommages à un embryon, et peut parfois s’avérer fatale pour ce dernier. Il faut donc que la future maman veille à ne consommer des produits faits uniquement de lait pasteurisé, pour éviter tout risque de contamination.

Pour bien manger pendant votre grossesse et avoir plein de recettes, je vous conseille sans hésiter ce super livre :