Babybel

Nous connaissons tous ce petit fromage industriel enveloppé de cire d’un rouge vif que tous les enfants apprécient. Le Babybel est un fromage adoré des plus jeunes, et apprécié des plus grands. Mais peut-on en manger lorsqu’on est enceinte ?

Un fromage au lait de vache pasteurisé

« Babybel » est un terme que l’on utilise en France pour désigner un petit fromage d’une marque éponyme. Il est connu pour la cire rouge qui l’enrobe. Cette marque est une propriété du groupe agro-industriel Bel. Le Babybel est composé à 98 % de lait stérilisé et standardisé. Il contient aussi du sel, des ferments lactiques et du coagulant. On estime qu’une portion de 22 grammes de Babybel contient 140 mg de calcium.

La fabrication du Babybel requiert l’achat de lait auprès des éleveurs situés dans l’ouest de la France. Il se trouve alors sous forme cru et réfrigéré. Les différents laits sont mélangés et pasteurisés directement à l’usine pour faire du fromage. Il existe aujourd’hui différentes variétés de Babybel comme le light, gouda, chèvre ou emmental. Ils sont tous fabriqués avec du lait pasteurisé.

Consommer du Babybel pendant la grossesse : c’est possible

La grande majorité des fromages vendus dans le commerce et transformés dans l’industrie sont fabriqués à base de lait de vache pasteurisé. C’est aussi le cas de ce petit fromage appelé le Babybel. Comme le processus de fabrication de ce fromage rond comprend une phase de pasteurisation des ingrédients, le fromage ne contient aucune bactérie dangereuse pour une mère et son bébé.

De ce fait, toutes les femmes enceintes peuvent consommer librement des Babybels puisque ce fromage ne fait courir aucun danger durant la grossesse. Celles qui présenteraient une intolérance au lactose devront néanmoins prendre leurs précautions, puisque cette affection peut causer des effets désagréables à la maman

Cancoillotte (spécialité fromagère fondue)

La cancoillotte est un fromage très spécial qui est originaire d’une région française : la Franche-Comté. Elle a la particularité d’être toujours fondante et elle est considérée comme un fromage « maigre ».

Une spécialité fromagère fondue

La cancoillotte est une spécialité franc-comtoise qui est obtenue à partir d’un mélange de lait écrémé caillé (metton) et d’eau, auquel on ajoute du beurre à la fin de la préparation. Il s’agit d’un fromage « maigre » puisqu’il n’est composé que de 8 à 12 % de matières grasses. Cette matière grasse provient presque exclusivement du beurre ajouté durant le processus de frabrication. Ce fromage est aujourd’hui fabriqué dans sa région d’origine, mais il l’est aussi au Luxembourg et en Lorraine.

En règle générale, le lait cru obtenu de la vache montbéliarde du massif jurassien est utilisé pour fabriquer du Comté, tandis que le lait issu de la vallée et de la plaine franc-comtoise est utilisé pour fabriquer du beurre et de la crème. La cancoillotte est issue du metton, qui est en réalité ce qui reste du lait obtenu à la fin de la fabrication de la crème. Elle peut être consommée sur du pain de manière traditionnelle ou simplement ajoutée à des recettes de cuisine. On la consomme chaude, ou froide. Seule ou accompagnée.

La cancoillotte et la grossesse

Durant la grossesse, il est conseillé de ne pas consommer de fromage au lait cru. Ils doivent toujours avoir subi le processus de pasteurisation avant d’être consommés par les femmes enceintes. De ce fait, la cancoillotte peut être librement consommée dans ce cadre si elle a été fabriquée à base de lait pasteurisé.

Dans le commerce, les pots de cancoillottes sont pour une grande majorité fabriqués avec du lait pasteurisé. Il faut néanmoins bien s’en assurer avant de consommer cette spécialité fromagère fondue, toujours avec modération, et ce même s’il s’agit d’un fromage maigre.

Crème fraiche

La consommation de crème fraîche pour une future maman

Nous avons, pour la plupart, l’habitude ce consommer des produits laitiers sans se poser de question. Si bien que l’on ignore souvent si oui ou non, ils présentent un risque à la consommation pour une future maman.

La crème fraîche et ses qualités nutritionnelles

La crème fraîche est obtenue en introduisant du lait cru dans une écrémeuse. La transformation peut donc être laissée telle quelle, ou bien pasteurisée. Sa couleur varie légèrement entre le blanc et jaune, et sa texture est douce et fluide, ou épaisse. Les crèmes fraîches du commerce agroalimentaire sont toutes pasteurisées, sauf indications contraires.

La crème fraîche fluide se prête plus aisément au foisonnement, et donc à la fabrication de crème chantilly. La crème plus épaisse résiste mieux à la cuisson et est couramment utilisée pour des réductions ou des liaisons. Elle sert souvent à l’élaboration de sauces froides ou celles à base d’alcool.

Existe-t-il des risques quant à la consommation de crème fraîche ?

Tout comme les yaourts, le lait utilisé dans la fabrication de crème fraîche industrielle est toujours pasteurisé. Et ce, pour une question de sécurité alimentaire. De ce fait, une future maman peut en consommer sans prendre le risque d’être contaminée.

Néanmoins, deux éléments sont à surveiller lorsque que l’on consomme des produits laitiers. Le respect de la date limite de consommation permet de s’assurer de ne pas risquer d’intoxication alimentaire pouvant affecter la santé de la maman. En effet, cette date indique le moment approximatif à partir duquel le produit ne devrait plus être consommé. D’autre part, le respect de la chaîne du froid est un critère de consommation qui est indispensable. Si, à un moment donné, la future maman à un doute sur la qualité du produit qu’elle souhaite consommer, mieux vaut parfois ne courir aucun risque.