Chocolat noir

Manger du chocolat noir pendant la grossesse

Un bon apport nutritionnel

Il est courant, même pour les moins gourmands d’entre nous, de craquer de temps à autre sur quelques carrés de chocolat. Durant la grossesse, les envies de nourriture sont souvent accentuées. Il est alors difficile de ne pas se laisser tenter. Malgré tout, surveiller ce que l’on mange durant cette période est crucial tant au niveau de la santé, que du développement de l’embryon.

Souvent apprécié pour son effet antistress, le chocolat noir est aussi une très bonne source de magnésium. Selon la teneur en cacao, il peut également être riche en cuivre et en fer. Par ailleurs, le chocolat apporte des acides gras saturés. Plus la teneur en cacao est intense, plus le chocolat sera bénéfique au point de vue nutritionnel et de la santé.

Le chocolat noir est très bon pour la grossesse

Il y a quelques années, une étude a été menée par le service d’obstétrique de l’hôpital universitaire italien de Pérouse. Ce ne sont pas moins de 90 femmes enceintes qui y ont participé. Les résultats ont montré une diminution conséquente de la pression artérielle chez les femmes qui consommaient un peu (environ 30g) de chocolat noir chaque jour. Dans le même temps, cette consommation quotidienne de chocolat n’a eu aucun impact sur la variation de poids ni sur les taux de cholestérol. Une élévation moindre de la glycémie des consommatrices de chocolat a aussi été observée.

Par ailleurs, selon les scientifiques, manger du chocolat durant une grossesse aurait des effets bénéfiques sur le fonctionnement du placenta. L’amélioration de la circulation sanguine produirait également des bienfaits pour le développement et la croissance du fœtus. Il est donc admis, voire même conseillé pour les femmes enceintes, de consommer quotidiennement du chocolat noir. Cela doit rester en quantité raisonnable et dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Crème pâtissière

Garniture de nombreuses gourmandises sucrées, la crème pâtissière est un aliment très apprécié des Français. Pourtant, les femmes enceintes doivent faire preuve de vigilance à son égard.

Quelle est la composition de la crème pâtissière ?

De nombreux gâteaux et pâtisseries contiennent une préparation nommée la crème pâtissière. Elle se compose d’œufs, de fécule, de farine de blé, de lait, de sucre, de sel, de beurre et de vanille en gousse. Elle contient donc différents produits d’origine animale. Elle peut, dans certains cas, présenter d’autres parfums comme le citron, le chocolat ou le café.

Dans le commerce, il est possible de trouver des produits dotés de l’appellation « crème pâtissière », alors même qu’ils ne respectent pas la recette originale. Certains ne contiennent même pas de lait ni d’œuf ou d’eau. Il faut donc prêter une attention particulière aux produits achetés dans les commerces, notamment pour les femmes enceintes. La plupart des pâtisseries suivent les recettes originales.

La crème pâtissière : risque de contamination à la listériose

La crème pâtissière est une préparation à base d’œufs, de lait et de beurre. Le lait et le beurre sont le plus souvent des produits ayant subi un processus de pasteurisation. Dans ce cadre, ils ne représentent pas un risque à la consommation. En revanche, les œufs peuvent être une source probable de listériose. Cette maladie causée par une bactérie peut entraîner de sérieux états grippaux chez une femme enceinte.

Mais la listériose présente avant tout un risque pour un embryon. En effet, cette maladie contractée par une femme enceinte peut causer une fausse couche ou une maladie grave chez l’enfant à naître. Pour éviter cela, il faut consommer uniquement des produits très frais et veiller à ce que la préparation soit faite à base d’œufs frais.

Eclair au chocolat

L’éclair au chocolat

L’éclair au chocolat, une douceur à savourer au dessert qui ne présente aucun interdit, même durant la grossesse !

L’éclair au chocolat : une pâtisserie française

L’éclair au chocolat est une très célèbre pâtisserie qui était anciennement appelée « le pain à la duchesse » ou encore « petite duchesse ». D’origine française, cette gourmandise est constituée de pâte à choux allongée. Une crème pâtissière la remplit et un glaçage sublime le tout.

Le plus souvent, les éclairs sont proposés au chocolat ou au café. Mais de nombreux pâtissiers proposent des variantes de la recette avec un goût à la vanille, à la pistache ou à d’autres saveurs. Les ingrédients principaux de l’éclair au chocolat sont le beurre, le chocolat, le lait, les œufs, l’eau, la farine, du sel, du sucre, de la crème fleurette et bien sûr, le chocolat. Selon le dictionnaire de l’Académie française, le nom « éclair » aurait été choisi, car il aurait été mangé rapidement.

Aucun risque pour une femme enceinte

Les pâtisseries similaires aux éclairs au chocolat ne présentent pas de risque immédiat pour les femmes enceintes. Elles doivent néanmoins être consommées dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Les femmes enceintes sujettes au diabète et suivies par un(e) nutritionniste doivent généralement établir un suivi quotidien des aliments ingérés. Comme l’éclair au chocolat est un produit sucré et calorique, il doit être consommé d’une façon raisonnable et bien sûr, consigné dans ce suivi et ainsi porté à la connaissance du professionnel de santé qui suit la future maman.

L’éclair au chocolat reste un très bon remontant durant les longues et éprouvantes journées souvent passées par les futures mamans. Et si c’est bon pour le moral et qu’il n’y a aucune contre-indication médicale à signaler, il n’y a alors aucune raison de se priver.

Pour bien manger pendant votre grossesse et avoir plein de recettes, je vous conseille sans hésiter ce super livre :